Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

A Bordeaux Alain Juppé jette 209 millions d'Euros par la fenêtre...

Publié le 27/05/2016

Entre les dépassements des budgets du grand stade et de la cité du vin c'est l'équivalent de 35 groupes scolaire ou de 6147 places de crèche de jetés par la fenêtre...

Il est bien normal que l’opposition s’oppose c’est son rôle c’est sa mission, mais la majorité n’est pas pour autant condamnée à prendre des coups assenés avec cette régularité métronomique donc le tictac dans cette assemblée semble être particulièrement resserrée.

 

Il ne me parait pas inutile de rappeler quelques réalités qui collent à la peau de ceux qui nous donnent, ici, des leçons.

 

Comment peut-on qualifier le bilan de gestion d’une collectivité qui passe son temps à lancer des opérations particulièrement sous estimées pour au final être livrées avec des dépassements qui s’annoncent historiques ?

 

Simplement deux petits exemples de dépassements qui concernent tous les habitants de cette grande région :

 

Il est toujours bon de concrétiser ces réalités en conversion d’actions concrètes :

Pour ne prendre que le cas de la cité du vin, et vous comprendrez pourquoi dans quelques secondes. Ce dépassement est égal au coût d’un lycée ou de 5 groupes scolaires ou encore de 750 places de crèche.

 

Si j’ai pris le cas de la Cité du vin ce n’est pas un hasard puisque c’est un dossier identique en termes de budget initial à la construction du second fac-similé de la grotte de Lascaux. D’ailleurs le scénographe l’entreprise (Casson Man) réalise la scénographie des deux projets.

 

Lascaux 4 a été lancé à 58 millions d’euros pour au final être livré en octobre à 62 millions ce qui nous fait un différentiel de 4 millions soit 6 % de dépassement, qui n’impacte en aucune façon les finances de la région qui reste à sa participation de départ de 16,6 M€. 6% pour les uns et 54% pour les autres.

 

Il a été annoncé ici par l’opposition, je cite : « les coûts de fonctionnements improductifs » pour les habitants de la grande région. Avec 209 Millions d’€uros de dépassement pour simplement deux dossiers qui concernent une ville, où vivent 250 000 personnes, si on veut parler de « coûts improductifs ou plutôt de surcoût » cette opposition devrait s’appliquer à elle-même cette remarque.

 

Il est vrai qu’ici, certains sont en première années et il est bien normal qu’ils fassent leurs gammes. Tout le monde peut s’amuser, comme je viens de le faire, à convertir en actions concrètes tel ou tel dépassement, c’est pour cela qu’il est bon de conseiller à quelques orateurs de l’opposition d’avoir la sagesse de regarder devant leur porte et d’avoir l’humilité de prendre le balai pour balayer devant.



retour page précédente...