Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

Conseil régional Patrimoine : Cambo (64) inauguration travaux Villa "Arnaga" Edmond Rostand.

Publié le 09/07/2014

Inauguration des travaux de restauration des jardins à la française de la villa "Arnaga" qui fut construite par Edmond Rostand et pose de la plaque du label d'Etat "Maison des Illustres". Total général de la participation Région : 119 727 €

Cet après-midi 7 juillet 2014, j'ai participé à l'inauguration des travaux de restauration des jardins à la française de la villa "Arnaga" qui fut construite par Edmond Rostand. Nous avons également, avec le Maire Vincent Bru, le Préfet Pierre André Durand, la Députée Sylviane Alaux, le Conseiller général et le représentant de la DRAC, posé la plaque du label d'Etat "Maison des Illustres". (Photos : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10204212420769100.1073741886.1184630281&type=1&l=9bf05b5a73  )

VOICI LES ELEMENTS DE LANGAGE DE MON DISCOURS.

C’est pour des raisons de santé qu’Edmond Rostand se rend pour la première fois à Cambo-les-Bains en 1900. Le charme du Pays Basque opère, et il décide de s’y installer.

Dès 1903, il fait construire une villa dont les travaux dureront trois ans. Edmond Rostand fait appel à l’architecte niçois Albert Tournaire. Tous les moyens sont à sa disposition pour réaliser les désirs du Maître. L'architecte coordonne une armée d’ouvriers pour niveler le terrain, apporter la terre végétale pour les massifs, transplanter des arbres vieux de 30 ans. De grandes quantités de matériaux sont acheminées de Bordeaux, Paris, Toulouse, et même d’Angleterre.

Edmond Rostand et sa femme, Rosemonde Gérard, commandent le décor des pièces à des artistes renommés. Le mobilier est soigné jusqu’au plus infime détail.
Le parc d’ARNAGA est à lui seul un « poème de pierre et de verdure ».
Constitué d’un jardin à l’anglaise et à la française, il traduit bien le balancement du cœur et de l’âme de son créateur.

Un Edmond Rostand partagé entre, d’un côté son pendant pour la solitude et le recueillement que matérialise le jardin anglais. De l’autre, son incitation pour les honneurs et le luxe comme le montre son jardin à la française.

Suite à une étude paysagère menée sur le parc de la villa Arnaga, une campagne de travaux de restauration du parc et certains de ses éléments architecturaux a démarré en 2013. Son coût a été estimé à environ 450 000 €, elle a été découpée en trois tranches.

Préalablement à ce projet de restauration général, une expertise sur l'état sanitaire des arbres avait été menée et avait révélé qu'il était nécessaire d'entreprendre des travaux d'entretien et de mise en sécurité : abattage des arbres dangereux, sécurisation et allègement des couronnes, haubanages et coupes sur branches mortes. La Région a participé à ces travaux de mise en sécurité du parc à hauteur de 19 527 €.

TRAVAUX DE SECURITE SUR LE PARC

Tranche 1 / Commission Permanente du 13 Avril 2012

Montant éligible des travaux : 42 000 € HT
Travaux de mise en sécurité : abattage des arbres dangereux, sécurisation et allègement des couronnes, haubanages et coupes sur branches mortes.
Montant de la subvention : 6 300 €
Subvention soldée au prorata, versement de 6 057.58 € effectué le 21/09/2012.

Tranche 2 / Commission Permanente du 11 Février 2013

Montant éligible des travaux : 89 788.90 € HT

Aménagement et sécurisation du parc : Abattage de 314 arbres, situés sur les versants sud et nord du parc de la villa.
Montant de la subvention : 13 470 €
Subvention soldée au prorata soit 13 163.60 €, 2ème versement effectué le 30/12/2013.

AMENAGEMENT DU PARC

Tranche 1/ Commission Permanente du 25 Mars 2013

Montant éligible des travaux : 150 000 € HT
Valorisation, restauration du « coin des poètes », restauration des vasques, des statues, et divers éléments architecturaux.
Montant de la subvention : 22 500 € Acompte de 50% versé le 26/02/2014.

Tranche 2 / Commission Permanente du 10 Février 2014

Montant éligible des travaux : 200 000 € HT
réalisation du miroir d'eau au-devant de la villa et la reprise des plantations en lisière sud du bois paysager
Montant de la subvention : 30 000 €
Acompte de 50% versé le 02/06/2014

Tranche 3 / dossier en cours d’instruction

Demande reçue le 18 Mars 2014
En attente de pièces complémentaires et nécessité de retravailler le dossier en raison d’un montant de travaux en dessous du seuil éligible (50 000 € HT).

FRAM

Au titre du FRAM, la Région a soutenu l’acquisition de plusieurs objets ou œuvres (sculptures, lettres, dessins,…) dont l’emblématique fresque des « contes de fées du boudoir de Rosemonde » réalisée par Jean Weber.

FRAM/ Commission Permanente du 23 Novembre 2009

Montant éligible : 5 500 €
Acquisition d’un ensemble relatif à Edmond Rostand
Montant de la subvention : 1 650 €
Subvention soldée à 100% le 15/06/2010


FRAM/ Commission Permanente du 26 Novembre 2012

Montant éligible : 66 889.63 €
Acquisition d’une huile sur toile (Les contes de fées du boudoir de Rosemonde)
Montant de la subvention : 25 000 €
Subvention soldée à 100% le 04/10/2013

FRAM/ Commission Permanente du 25 Novembre 2013

Montant éligible : 5 120 €
Acquisition d’œuvres
Montant de la subvention : 1 280 €.


Total subventions pour le parc : 91 797 €
Total subventions pour le FRAM : 27 930 €

Total général de la participation Région : 119 727 €

On peut enfin souligner le lien « historique » qui unit le service du Patrimoine et de l’Inventaire à Arnaga au travers de l’ouvrage qui lui est dédié, écrit par Jean-Claude LASSERRE et publié en 1993 aux éditions du Festin.



retour page précédente...