Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

Les carrelets sont sauvés...

Publié le 21/05/2014

"résultat d’un travail collectif géré par un élu local de la République."

Communiqué de presse de Philippe Dorthe Conseiller régional d’Aquitaine  / Conseiller général de la Gironde


« Nos carrelets de Gironde sauvés, un combat entendu »



Il y a 1 mois, Philippe Dorthe était parti en croisade aux côtés de l’association agréée des pêcheurs amateurs aux engins et filets de la Gironde, Présidée par Marc Trely, contre la décision, prise sans concertation par VNF (Voies Navigables de France), de modifier la convention imposée aux propriétaires de carrelets.

Philippe Dorthe avait immédiatement alerté le ministre Frédéric Cuvillier en demandant l’arrêt de cette mesure et une concertation avec les associations et propriétaires concernés (dossier joint).

En effet, VNF a décidé de manière unilatérale de refondre en profondeur la convention d’occupation temporaire du domaine public fluvial. Jusqu’à présent les propriétaires de carrelets bénéficiaient d’une autorisation d’occupation de 3 ans renouvelable. Sans doute, par souci d’économie de gestion, VNF a décidé d’imposer à tous les propriétaires dont la convention arrivait à terme de réaliser une expertise de leur bien (2000/3000€). Celle-ci effectuée, et à condition qu’elle soit positive, VNF préemptait le carrelet qui devenait de facto propriété de l’Etablissement public. Le carrelet était proposé à la location à l’ancien propriétaire dépossédé ou à une autre personne. Dans le cas où l’expertise était négative, VNF ordonnait la destruction de l’engin de pêche et imposait la remise en état des berges au frais du propriétaire. Si cette mesure avait été maintenue, c’est plus de 50% des carrelets de Gironde qui disparaissaient de nos paysages.

Il faut rappeler que les carrelets de Garonne, de Dordogne, de l’Isle et de l’estuaire représentent un paysage unique reconnu bien au-delà de nos frontières. C’est également une tradition ancestrale de pêche aux engins et filets qui aurait pu disparaître. Les carrelets de Gironde jouent également un rôle social et convivial indéniable. Beaucoup de propriétaires sont des personnes aux petits revenus, souvent retraitées, qui ont l’habitude de se retrouver entre eux pour partager leur passion. De plus, les 1500 pêcheurs amateurs aux engins et filets de Gironde sont également des « veilleurs écologiques » qui participent au quotidien à l’entretien des berges, alertent les pouvoirs publics sur tous les problèmes rencontrés sur les fleuves et rivières et s’intègrent ainsi dans l’écosystème.

 

Entendu par VNF….

Pendant plusieurs semaines, pétition de l’association, échanges, rencontres, courriers, mails, reportages, débats et tables-rondes, sans relâche, Philippe Dorthe a activé tous les réseaux et ainsi permis à son discours de toucher l’opinion publique, le Ministre et son cabinet.

Mercredi 14 mai : Stéphane Saint-André, député du Pas-de-Calais et proposé par le Premier Ministre à la présidence de VNF, a contacté Philippe Dorthe. Monsieur Saint-André a évoqué avec le Conseiller régional le dossier des carrelets que lui avait confié personnellement le Secrétaire d’Etat aux Transports, à la pêche et à la mer, Frédéric Cuvillier. Le Président en cours de nomination (Communiqué du 1er Ministre dossier en PJ) de VNF a affirmé qu’il prenait contact avec le Directeur général  de l’Etablissement Public dans la journée même.

Jeudi 15 mai : Stéphane Saint-André prend contact de nouveau avec Philippe Dorthe pour l’informer que la décision d’arrêter la procédure en cours était prise ce jour.

Vendredi 16 mai : Philippe Dorthe appelle de nouveau le Député du Pas-de-Calais pour lui demander une confirmation écrite confirmant ses propos. Il s’y engage fermement.

Lundi 19 mai : Echanges fournis et réguliers entre Philippe Dorthe, Stéphane Saint André et son cabinet.

Mardi 20 mai : Philippe Dorthe est destinataire d’un courrier signé du Directeur Général de VNF, Marc Papinutti, confirmant l’arrêt de la procédure et informant le Conseiller régional d’Aquitaine que les demandes de renouvellement des conventions seraient délivrées sans tenir compte de la procédure envisagée. Le Directeur général confirme également qu’une concertation sera mise en œuvre prochainement afin de mettre au point les modalités de délivrance des actes d’occupation domaniale dans l’avenir.

Mercredi 21 mai : Philippe Dorthe invite les journalistes aquitains à venir à l’Hôtel de région s’informer en direct des dernières dispositions prises.
Il tient à signaler que cette gestion de dossier rapide et efficiente, menée en collaboration avec l’association des pêcheurs, des citoyennes et citoyens amoureux du patrimoine girondin et un réseau de parlementaires saisi à cette occasion, est le résultat d’un travail collectif géré par un élu local de la République.

Philippe Dorthe adresse tout particulièrement, à Stéphane Saint-André un remerciement appuyé pour son rôle dans ce dossier.

Après ce dénouement positif, Philippe Dorthe, tout comme les pêcheurs et propriétaires de carrelets resteront vigilants dans un esprit de concertation permanent.

Cliquez ici pour télécharger le fichier



retour page précédente...