Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

Mémorial de la traite des Noirs à Bordeaux...

Publié le 05/02/2014

Vincent Feltesse propose de créer à Bordeaux la Villa Montaigne. Ce lieu sera pensé comme un Institut des Lumières du XXIe siècle, dédié à l’ouverture sur l’autre...

Vincent Feltesse s’associe aux commémorations et propose la création de la Villa Montaigne à Bordeaux

Ce mardi 4 février, la Fondation du mémorial de la traite des noirs a commémoré à Bordeaux le 220e anniversaire de la 1ère abolition de l’esclavage approuvée en 1794 par la Convention nationale. Cette première abolition, décidée lors de la Révolution française, fait suite aux épisodes de révolte conduits par Toussaint Louverture en 1791 sur l’île d’Haïti. Révoquée en 1802 sous Napoléon Bonaparte, cette décision sera finalement confirmée par décret en 1842 sous la houlette de Victor Schoelcher.
Vincent Feltesse, candidat aux élections municipales de Bordeaux, s’associe aux commémorations organisées sur les quais des Chartrons pour célébrer une date peu connue dans l’histoire de France mais tout à fait déterminante dans la longue marche des esclaves vers la liberté. A l’occasion de cette journée, Vincent Feltesse a apporté son soutien au président de la Fondation du mémorial de la traite des noirs dans son combat pour la reconnaissance de la diversité des mémoires bordelaises.
La Conseillère régionale et municipale (PS) Emmanuelle Ajon, le Conseiller général et régional (PS) Philippe Dorthe et le Conseiller général et municipal (PS) Mathieu Rouveyre ont participé à cette commémoration.
En effet, si la ville peut se prévaloir d’un glorieux passé en matière de lutte contre les préjugés (berceau de Montaigne et de Montesquieu, guerres de religion moins virulentes qu’ailleurs en France, etc.), elle s’est aussi fortement enrichie au XVIIIe siècle grâce au commerce triangulaire et à la traite négrière.
Dans le contexte actuel où différentes formes d’intolérance refont surface, il est plus que jamais nécessaire d’organiser un dialogue apaisé sur la diversité bordelaise afin de mettre fin aux discriminations qui s’exercent aujourd’hui avec une intensité inquiétante.
Dans cette optique, Vincent Feltesse propose de créer à Bordeaux la Villa Montaigne.
Ce lieu sera pensé comme un Institut des Lumières du XXIe siècle, dédié à l’ouverture sur l’autre, à une meilleure compréhension des extrémismes, à la lutte contre les intolérances et à la valorisation de la pluralité bordelaise : cultuelle mais aussi culturelle et mémorielle.
Les grandes lignes de ce projet seront présentées vendredi 07 février à partir de 9h30 à la Maison du Combattant (97 rue Saint-Genès) en présence de de Mme Christiane Taubira, garde des Sceaux.

Site Web : www.facebook.com/media/set/?set=a.10203141128707468.1073741873.1184630281&type=1&l=8b9b9ed787



retour page précédente...