Conseiller Général du canton de Bordeaux I et Conseiller Régional d'Aquitaine

   
» Agenda

Menu:

retour page précédente...

Décidément les oeuvres d'art à Bordeaux sont riches d'enseignement psychologique...

Publié le 06/12/2011

D'abord le miroir d'eau détourné avec allégresse de sa destination initiale, passé de miroir contemplatif du reflet de la Bourse à pédiluve populaire... Pour une fois que le peuple s'approprie quelque chose on ne va pas s'en plaindre...


Mais le miroir est bien le symbole du narcissisme, le reflet de soi même... "Miroir mon beau miroir, ne suis-je pas la (le) plus....".

La colonne de la Place de la Victoire, symbole phallique par excellence et en plus torsadée... Maso la colonne !!!

Le lion de la Bastide, le roi de la jungle... Pour la jungle, j'ai une idée ! Pour le roi...je laisse à votre appréciation.

Et maintenant le crocodile du jardin De la Mairie, aucun jugement de valeur sur l'oeuvre, mais un crocodile devant le symbole du pouvoir municipal, c'est troublant...
Ce pauvre animal a toujours été associé aux batailles du pouvoir, ne dit on pas : "avec tous ces crocodiles dans le marigot"...

Miroir (narcissisme), colonne (phallus), lion (roi et jungle), crocodile (combat de pouvoir)... Vraiment le choix politique des oeuvres d'art à Bordeaux pourrait faire un beau sujet d'étude pour psychiatres...

J'ai failli passer à côté d'un grand moment... Il y a eu le troupeau de vaches, la Cow Parade... (vaches à lait)... Là... j'ai bien reconnu le symbole de ma place et celle de bien d'autres... Ph.Dorthe.
06/12/2011



retour page précédente...